press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/5
 

VIDEO PROJECTS - REPORTAGES VIDÉO

Op-Doc directed, shot and produced by Julie Bourdin, and published on Brush&Bow. Based on interviews taken in 2019 in Lesvos, Greece, the film is an ode to the small village of Skala Sikamineas on the Northern coast of the island.

In 2015, when over a million people passed through the Aegean islands to seek refuge in Europe, the some 150 villagers of Skala Sikamineas leapt into action, setting a shining example of what solidarity can be. This film pays homage to a place where irrepressible beauty cohabits with tragedy, and reminds us of our common humanity and ideals.

AFP Babies

En Afrique du Sud, les orphelinats débordent. Environ 3.000 enfants sont abandonnés chaque année dans le pays, selon la Coalition nationale de l'adoption. Un phénomène qui inquiète les organisations de protection de l’enfance. Certaines ont même installé des "boîtes à bébés" pour recueillir ces nourrissons.

AFP Sampinya Ndou

Dans les morgues encombrées de Johannesburg, un cadavre sur dix n’est jamais identifié. Si personne ne vient les réclamer, l'État les enterre dans des tombes anonymes. La seule solution : essayer d’identifier les corps, pour permettre aux familles éplorées de faire leur deuil.

AFP Highveld

South African NGOs are taking the state to court, accusing it of violating people's constitutional right to a healthy environment. At the heart of the case is one of the most polluted areas in the world - the South African Highveld, a region where hundreds of people die prematurely from health issues - victims of an invisible killer.

Lighthouse Relief is the only land-based emergency response NGO remaining on the north shore of the island of Lesvos, where thousands of asylum seekers reach Europe onboard unseaworthy boats. I spent five months living in the village of Skala Sikamineas, on call 24/7, working with dozens of volunteers. Here are some of their stories.

Instagram version available here.

Lighthouse Relief is the only land-based emergency response NGO remaining on the north shore of the island of Lesvos. In 2019, LHR volunteers assisted 14,531 asylum seekers landing on the island after a dangerous crossing of the Aegean sea - including 48% children and many women, elderly or handicapped people.

Based in the small, peaceful village of Skala Sikamineas, Lighthouse Relief volunteers are on call 24/7, spotting for boats in distress approaching the north shore of the island of Lesvos. At any time, they must be ready in 5 minutes to assist asylum seekers upon landing.

Instagram version available here.

PHOTOGRAPHY

A rubber boat with 90 people in distress in the Central Mediterranean. Their rescue by the NGO Sea-Eye was interrupted by so-called Libyan "coastal security".

press to zoom

An armed Libyan fast-boat, allegedly from the so-called "coastal security", interrupts a rescue in the Central Mediterranean. They shot in the air and in the water as people tried to swim away.

press to zoom

The volunteer pilot of Seabird prepares for landing at sunset, after a long mission.

press to zoom

A rubber boat with 90 people in distress in the Central Mediterranean. Their rescue by the NGO Sea-Eye was interrupted by so-called Libyan "coastal security".

press to zoom
1/12

Flying over the Central Mediterranean

Survol de la Méditerranée centrale

Moonbird, an aircraft operated by NGOs Sea-Watch and Humanitarian Pilots Initiative, flies over the Central Mediterranean spotting for boats in distress and bearing witness to human rights violations.

Thousands of people fleeing Libya have drowned on their journey to Europe, and the Mediterranean Sea has become the "deadliest border in the world".

À bord de l'avion Moonbird, les ONGs Sea-Watch et Humanitarian Pilots Initiative survolent la Méditerranée pour identifier des bateaux en détresse et témoigner de violations des droits de l'Homme aux portes de l'Union Européenne. 

Des dizaines de milliers de personnes fuyant la Libye se sont noyées en route vers l'Europe - faisant de la mer Méditerranée la "frontière la plus mortelle au monde".

A volunteer on night spotting shift scans the Greek waters for boats in distress. The Turkish coast shines only a few kilometers away.

press to zoom

A boat of asylum seekers from Afghanistan lands on the north shore of Lesvos.

press to zoom

Lighthouse Relief Emergency Response Coordinator observes a boat approaching the beach. Volunteers are on call 24/7 to assist any boat arriving on the rocky shores and prevent incidents and capsizes.

press to zoom

A volunteer on night spotting shift scans the Greek waters for boats in distress. The Turkish coast shines only a few kilometers away.

press to zoom
1/12

On the shores of Europe

Aux rives de l'Europe

Five years after the so-called "migration crisis" of 2015, women, men and children continue to cross the Aegean sea to arrive on the island of Lesvos, Greece. Asylum seekers have to board overcrowded, unseaworthy boats to cross the dangerous stretch of water in their search for a safe country.

In 2019 and 2020, I spent five months with Lighthouse Relief, on call 24/7 on the north shore of the island. As the last emergency response NGO on land, they assisted over 14,500 people in 2019 - half of them children. Those were the highest numbers of arrivals since 2016.

Cinq ans après la "crise migratoire" de 2015, des femmes, hommes et enfants continuent de traverser la mer Égée pour arriver sur l'île de Lesbos, en Grèce. Les demandeurs d'asile doivent embarquer sur des bateaux fragiles et surchargés pour traverser ces quelques kilomètres de mer dangereux.

En 2019 et 2020, j'ai passé cinq mois avec l'ONG Lighthouse Relief, en alerte 24h sur 24 sur la côte nord de l'île. La dernière ONG en première ligne  sur les rives grecques, ses bénévoles ont aidé en 2019 plus de 14 500 personnes à débarquer en sécurité, dont 50% d'enfants. Les arrivées les plus élevées depuis 2016.

 

WRITTEN WORK - JOURNALISME ÉCRIT

dannenroder2.jpeg

Un reportage pour Reporterre

Pendant plus d'un an, ils ont occupé la forêt allemande de Dannenröder contre la construction d'une autoroute. Un an et demi après l’expulsion violente de leur zad, de jeunes militants souffrent : ils sont en « deuil face à la perte de la nature », résument les « psychologues pour le futur ».

046d3cdd7194b7c925879dd4a39b704f08096057.jpeg

Un article pour Infomigrants

À partir du 1er septembre, 2022 de nombreux ressortissants de pays tiers ayant fui la guerre en Ukraine se retrouvent dans l’illégalité en Allemagne. La mesure provisoire qui les autorisait à rester sur le territoire sans visa arrive à expiration. Une situation injuste, selon les associations.

Dans le sud-ouest de l'Afrique du Sud pousse le Rooibos, une plante endémique aux milles vertus. Aujourd'hui mondialement réputé, il est un symbole de la reconnaissance des KhoiSan, les descendants des tout premiers habitants du pays.

Reportage produit dans le cadre de la Bourse GEO du Jeune Reporter 2021.

PDF disponible sur demande.

GEO.png

Un grand reportage pour GEO

1872a096485aec54642a25859243ff15ac1532c4.jpeg

Un article pour Infomigrants

Dans le cadre d’un accord visant à obtenir le soutien du gouvernement turc pour leur demande d'adhésion à l'OTAN, la Suède et la Finlande ont promis de faciliter les extraditions vers la Turquie. La large communauté kurde et les opposants turcs en exil craignent une persécution politique.

P1210376.jpg

Reportage lauréat Reporters d'Espoirs 2022

Publié dans Le Figaro

En France, de plus en plus de communautés religieuses consacrent leurs terres à l'agriculture bio, souvent en partenariat avec des laïcs. Un souffle écologique qui se propage jusque chez leurs voisins belges, dans la foulée de l'encyclique de 2015, dans laquelle le pape François prône l'écologie intégrale.

P1000393.jpg

Un reportage pour Slate.fr

Prix Union is Strength 2022

Dans la Grande Région qui recoupe les frontières française, luxembourgeoise, allemande et belge, une coopération entre services de secours fait bouger les lignes.

Un reportage lauréat du prix Union Is Strength, un concours de journalisme européen organisé par Slate.fr en partenariat avec la Commission européenne.

2.jpg

An analysis for Climate Tracker

Environmental groups often insist on one of the biggest human impacts of the climate crisis: migration. The estimates vary widely: from 25 million to 200 million, to even over one billion potential ‘climate migrants’. But experts worry about such figures without much scientific basis: they say it amounts to fear mongering, which could feed anti-immigration narratives and in turn influence restrictive and violent migration policies.

1.jpg

A feature for Climate Tracker

Perched precariously on top of a sand dune, the building Le Signal has become a symbol of the country’s coastal erosion. Threatened by the advancing sea, its inhabitants were forcibly evacuated in 2014. Then began a seven-year battle to claim compensation from the state. On the beaches of the Atlantic ocean, dunes are swept away by waves and storms, and threaten seaside properties, highlighting France’s legal system unpreparedness.

51382b3_U2Bmhkzl429ZDG8IuRdSuHMy.jpg

Un reportage pour l'AFP

Publié notamment par Le Monde, L'Obs, France Info

Quand l'alarme stridente retentit dans l'orphelinat Door of Hope, à Johannesburg, tous les regards se tournent vers un écran de vidéosurveillance. A l'image, l'intérieur d'une "boîte à bébé", un cube de métal incrusté dans le mur du jardin pour recueillir des enfants abandonnés.

Aujourd'hui, c'est une fausse alerte. Mais la veille au soir, quand l'alarme a sonné, un nourrisson se trouvait dans la boîte.

b4f4f52_16717-13gjj54.ws06g.jpg

Une enquête pour Le Monde

Addis-Abeba tente de récupérer en justice le brevet de la farine issue de la graine ancestrale, détenu par une entreprise néerlandaise. La farine de teff, céréale cultivée depuis plus de trois mille ans en Ethiopie et utilisée dans la préparation de l’injera, galette à la base de la cuisine nationale, aurait été « inventée » aux Pays-Bas par un certain Jans Roosjen il y a seulement onze ans.

2017-06-25t210309z_1778035299_rc13ddb301

Une enquête pour Jeune Afrique

Dans un tweet s’inquiétant des "confiscations de terres" et des "meurtres à grande échelle de fermiers blancs" en Afrique du Sud, le président américain Donald Trump reprend une théorie du complot devenue un marronnier dans les cercles d’extrême-droite.
Enquête au coeur des Suidlanders, une organisation responsable de la propagation d’une rumeur qui présente les Sud-Africains blancs comme victimes d’un "génocide" fomenté par la majorité noire.

0664496_15184-17u8619.nmj9.jpg

Un article pour Le Monde

Avec plus de 60 000 membres venant de toutes les sphères sociales et professionnelles de Dakar et de sa région, le Ladies Club est désormais connu de toutes et de tous dans la capitale sénégalaise. Cette communauté réservée exclusivement aux femmes a une particularité : c’est sur Facebook que ses adhérentes se retrouvent pour débattre politique, société, commerce ou tout sujet qui touche à la condition féminine.

 
 
WhatsApp Image 2019-06-14 at 08.54.33 (2).jpeg

ABOUT / À PROPOS

As a French-South African multimedia journalist, I mainly cover migration, human rights and borders. I specialise in investigative journalism and documentary, and have worked from South Africa, Greece and Italy. Trained in journalism and international relations at Sciences Po Paris, I am the laureate of the GEO Young Reporter Grant 2021, Slate.fr's Union is Strength 2022 competition, and 2nd prize in the Prix européen du Jeune Reporter d'Espoir 2022.

I speak French, English, Afrikaans, Portuguese and German.

Journaliste multimédia franco-sud africaine, je couvre principalement les sujets migratoires, les droits humains et les frontières. Je me spécialise dans le journalisme d'investigation et le documentaire, et j'ai travaillé depuis l'Afrique du Sud, la Grèce et l'Italie. Formée en journalisme et relations internationales à Sciences Po Paris, je suis lauréate de la Bourse GEO du Jeune Reporter 2021, le concours Union is Strength 2022 de Slate.fr, et 2e prix du Prix européen du Jeune Reporter d'Espoir 2022.

Je parle français, anglais, afrikaans, portugais et allemand.

CONTACT

+33 (0)6 67 73 18 56

  • twitter
  • linkedin
  • instagram